Livraison gratuite à partir de 49€ | Paiement sécurisé | Vos achats récompensés
Les différentes techniques de drainage lymphatique

Les différentes techniques de drainage lymphatique

 (502)    (59)

  Les huiles essentiellesAlimentation et santé  

Qu’est-ce que le système lymphatique ? Comment fonctionne-t-il ?


Le système lymphatique se compose d’un réseau complexe de vaisseaux, de ganglions et d’organes. Il joue un rôle vital dans la protection contre les infections, le maintien de l'équilibre des liquides corporels et l'élimination des déchets. Il travaille en étroite collaboration avec le système circulatoire pour maintenir une bonne santé et un bon fonctionnement de l'organisme.


Le système lymphatique commence par de minces vaisseaux lymphatiques qui s'étendent à travers tout le corps, parallèlement aux vaisseaux sanguins. Ces vaisseaux lymphatiques transportent un liquide clair appelé "lymphe", qui est constitué en grande partie de plasma sanguin filtré, mais également des globules blancs, des nutriments et des déchets.


Les capillaires lymphatiques sont les plus petits vaisseaux lymphatiques et sont présents dans tout le corps, à l'exception du cerveau, de la moelle osseuse et de certaines parties du tissu conjonctif. Ils permettent aux substances de pénétrer dans le système lymphatique depuis les tissus environnants.
Les capillaires lymphatiques se rejoignent pour former des collecteurs lymphatiques plus grands. Ces collecteurs ont des valves qui empêchent le reflux de la lymphe et la poussent progressivement vers le haut du corps.


Les ganglions lymphatiques sont de petites structures en forme de haricot situées le long des vaisseaux lymphatiques. Ils jouent un rôle clé dans le filtrage de la lymphe en piégeant les bactéries, les virus, les cellules cancéreuses et d'autres substances étrangères. Les ganglions lymphatiques contiennent également des cellules immunitaires qui aident à combattre les infections.


Les organes lymphatiques primaires comprennent la moelle osseuse et le thymus, où les cellules immunitaires matures sont produites. Les organes lymphatiques secondaires comprennent la rate et les amygdales, entre autres, et sont des sites où les cellules immunitaires interagissent pour détecter et éliminer les substances étrangères.


Le système lymphatique joue un rôle crucial dans la défense immunitaire de l'organisme. Les cellules immunitaires, notamment les lymphocytes, se déplacent à travers les vaisseaux lymphatiques et les ganglions pour détecter et combattre les agents pathogènes.


Un autre rôle important du système lymphatique est de maintenir l'équilibre des liquides corporels en drainant l'excès de liquide, les protéines et les déchets des tissus vers la circulation sanguine. Lorsque le liquide qui s’écoule des cellules et des tissus de l’organisme est transporté vers les ganglions lymphatiques pour y être filtré et nettoyé, on parle de drainage lymphatique.


Les symptômes de la congestion lymphatique


Une congestion lymphatique, également appelée stase lymphatique, se produit lorsque la circulation normale de la lymphe à travers le système lymphatique est entravée ou perturbée. Cela peut se produire pour diverses raisons, notamment des infections, des traumatismes, des blocages ou des anomalies congénitales.

Les symptômes d'une congestion lymphatique peuvent varier en fonction de la gravité et de la localisation du problème. Quasiment toutes les parties du corps peuvent être affectées par une mauvaise circulation lymphatique. Lorsque les drains lymphatiques sont congestionnés, vous pouvez observer les symptômes suivants :
-    L'enflure (œdème) est l'un des symptômes les plus caractéristiques d'une congestion lymphatique. Elle peut toucher différentes parties du corps, telles que les membres, le visage, l'abdomen ou les organes internes. L'enflure peut être légère à sévère et peut s'aggraver au fil du temps si la congestion persiste.
-    Sensation de lourdeur / raideur ou de douleur dans la zone touchée, notamment le matin.
-    Fatigue et léthargie (suite à l'accumulation de déchets et de toxines dans le corps.)
-    Inflammation et chaleur locale : La zone congestionnée peut devenir enflammée, rouge et chaude au toucher en raison de la réponse inflammatoire du corps.
-    Problèmes de peau tels que sécheresse, éruptions cutanées, démangeaisons, infections cutanées récurrentes, sensibilité accrue, …
-    Problèmes digestifs : Une congestion lymphatique dans la région abdominale peut entraîner des ballonnements, une constipation, des reflux acides ou nausées.
-    Affaiblissement du système immunitaire
-    Brouillard cérébral
-    Gonflement des seins à chaque cycle
-    Rétention d’eau, cellulite
-    Glandes enflées
-    Prise de poids persistante
-    Sinusite chronique, maux de gorge, rhume ou problèmes d’oreille
-    Mains et pieds froids


Il est important de noter que ces symptômes peuvent également être liés à d'autres conditions médicales, il est donc essentiel de consulter un professionnel de la santé pour un diagnostic approprié et un traitement adéquat. Si vous suspectez une congestion lymphatique ou si vous présentez des symptômes inhabituels, il est recommandé de consulter votre médecin.


L’importance de nettoyer le système lymphatique


Il peut arriver que le liquide lymphatique s’accumule, obstrue le système lymphatique, et que le drainage lymphatique ne se fasse pas correctement. Des problèmes de santé peuvent alors survenir (prise de poids, fatigue, inflammation, baisse de l’immunité, …) Le nettoyage du système lymphatique permet d’améliorer l’état de santé général et le bien-être. C’est une technique utilisée pour aider à stimuler le mouvement de la lymphe à travers le système lymphatique et à réduire la congestion lymphatique.


Comment favoriser le drainage lymphatique ?


On peut favoriser le drainage lymphatique par différents moyens. Deux sont plus connus : le massage et l’alimentation. Ils permettent d’augmenter le flux de liquide lymphatique et favorisent ainsi l’élimination des toxines, des déchets et de l’excès de liquide.


1-    Le massage lymphatique est une technique douce et spécifique qui encourage le mouvement de la lymphe le long des vaisseaux lymphatiques. Il est généralement effectué par des thérapeutes spécialisés. Les mouvements sont légers, rythmiques et dirigés vers les ganglions lymphatiques. Cela peut aider à réduire l'enflure et à favoriser la circulation lymphatique.

2-    L’alimentation peut aussi faciliter le drainage lymphatique.


Une alimentation riche en nutriments, en fibres et en antioxydants peut soutenir la santé lymphatique. Évitez les aliments riches en sel et en sucre, car ils peuvent contribuer à la rétention d'eau.


L’alimentation peut engendrer une inflammation dans notre organisme, et si notre corps connaît un niveau élevé d’inflammation, le système lymphatique peut être soumis à un stress accru, ce qui peut entraîner des dysfonctionnements et des déficiences. Tous les aliments permettant de prévenir l’inflammation de l’organisme sont donc à favoriser (les légumes, les fruits, les grains entiers, le thé, le café, …). Et éviter les aliments pro-inflammatoires (tels que la viande rouge, les charcuteries, les farines raffinées, les sucres ajoutés et les aliments ultra-transformés) ne sera que bénéfique pour votre corps.


A noter tout de même que le thé et le café étant plutôt déshydratants, il ne faudra pas en abuser. Une bonne hydratation sera bénéfique pour la circulation sanguine et le système lymphatique. Pensez donc à bien vous hydrater avec de l’eau plate et/ou des infusions, ce qui permettra au liquide lymphatique de bien circuler. Celui-ci est composé d’environ 95% d’eau et devient plus épais en cas de déshydratation, ce qui pourrait l’amener à bloquer le système lymphatique. La déshydratation est d’ailleurs l’une des causes les plus fréquentes de congestion lymphatique.


Quelques aliments anti-inflammatoires :

  • Les légumes crucifères : brocoli, chou-fleur, chou kale, … contiennent des composés soufrés appelés glucosinolates qui vont donner vie à d’autres molécules aux propriétés anti-inflammatoires.
  • Les baies : les fruits rouges (fraises, myrtilles, framboises, …) sont riches en antioxydants, vitamines et fibres, qui ont tous des propriétés bénéfiques pour la santé du système lymphatique.
  • Les agrumes : ils sont riches en vitamine C et en flavonoïdes, qui ont des propriétés anti-inflammatoires et antioxydantes.
  • Les graines de chia : elles sont riches en fibres solubles et insolubles, en acides gras oméga-3 et en antioxydants.
  • Le curcuma : il contient un composé actif appelé curcumine, qui a des propriétés anti-inflammatoires et antioxydantes et sa consommation favoriserait la formation des vaisseaux lymphatiques.

En plus d’une alimentation équilibrée et de massages, on peut envisager d’autres méthodes pour favoriser le drainage lymphatique :


3-    L'activité physique régulière peut stimuler la circulation lymphatique en contractant les muscles et en favorisant le mouvement de la lymphe. Les exercices doux, comme la marche, la natation et le yoga, peuvent être bénéfiques.

Des remèdes naturels peuvent être utilisés en complément des traitements médicaux traditionnels.


4-    L’utilisation de certains champignons pour le drainage lymphatique devient de plus en plus populaire. Les plus courants sont le Polypore pour son effet drainant et le Maitake pour son effet sur l’élimination des toxines de l’organisme.

5-    Des huiles essentielles aux propriétés lymphotonique et drainante peuvent aussi être utilisées pour favoriser le drainage lymphatique, notamment :

-    Cèdre de l’Atlas (décongestionnant et tonique du système lymphatique (lymphotonique)),
-    Cyprès (décongestionnant et stimulant du système lymphatique),
-    Géranium (stimule la circulation veineuse et lymphatique),
-    Gingembre (décongestionnant veineux et lymphatique),
-    Pamplemousse (favorise la circulation veineuse et lymphatique, drainant (foie et reins)
-    Pin Sylvestre (décongestionnant veineux et lymphatique)

Vous retrouverez ces huiles essentielles grâce aux liens disponibles à la fin de cet article.

6-    Boire suffisamment d'eau est également important pour maintenir une bonne circulation lymphatique. L'eau aide à diluer la lymphe et à maintenir sa fluidité.

7-    Compression légère : Porter des vêtements de compression spécialement conçus peut aider à maintenir une pression douce sur les tissus et à faciliter la circulation lymphatique.

8-    Élévation des membres : Surélever les membres en position allongée peut aider à réduire l'enflure et à encourager le drainage lymphatique.

9-    Respiration profonde : La respiration profonde et régulière favorise la circulation lymphatique en stimulant les mouvements diaphragmatiques.

10-    Brossage à sec de la peau : Le brossage à sec de la peau avec une brosse douce peut stimuler la circulation lymphatique en surface et encourager le mouvement de la lymphe vers les ganglions.


Il est important de noter que le drainage lymphatique peut ne pas convenir à toutes les personnes, notamment celles ayant des problèmes de santé sous-jacents. Si vous envisagez d'essayer des techniques de drainage lymphatique, il est recommandé de consulter d'abord un professionnel de la santé qualifié. Un professionnel spécialisé dans le drainage lymphatique ou un kinésithérapeute peut vous fournir des conseils et des recommandations spécifiques en fonction de vos besoins et de votre situation médicale.

 (502)    (59)

France Verif